La dynamique paradoxale de l'EEE (Evaluation des Enseignements par les Etudiants)


Dans cet article traitant de l'Evaluation des Enseignement par les Etudiants, retenons les travaux d’Overall et Marsh (1979) qui démontrent l'importance d'une discussion des résultats entre l'(les)enseignant(s) concerné(s) et un expert en pédagogie afin de faire des EEE un instrument efficace au service de l’amélioration de l’enseignement. Cette étape de discussion et de réflexion n'est malheureusement pas toujours menée, les enseignants sont souvent seuls devant ces résultats.

Les auteurs nous proposent également un modèle de régulation qui permet d'examiner les variables influençant l'enseignant dans ses choix d'utilisation de l'information issue des procédures d’EEE (Detroz, 2010). Le modèle (voir page 11,figure 1) n'est pas validé empiriquement. Il a pour seule ambition de relever des éléments décrits dans la littérature comme influençant le processus de décision lié à la régulation des enseignements et de les assembler en un tout cohérent. Il n’est pas prescriptif, juste à visée descriptive.

Lien vers l'article en Pdf : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01121467/document

Auteurs/références : 

Nathalie Younes, Nicole Rege Colet, Pascal Detroz, Emmanuel Sylvestre. La dynamique para-
doxale de l'EEE. Romainville, M.; Goasdoue, R; Vantourout, M.  Evaluation et enseignement
supérieur, DeBoeck, 2012.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire